10 Conseils aux chanteurs pour gérer leur trac

conseils aux chanteurs gérer le trac

Vous êtes anxieux, vous tremblez, vous avez des sueurs froides, votre cœur s’emballe et vous ne savez plus votre chanson, alors que chez vous vous la maîtrisiez plutôt bien…? Votre voix devient « toute blanche », votre gorge se serre, vous avez froid tout à coup, peut-être une boule dans le ventre, une violente envie d’aller aux toilettes, ou encore vos jambes sont en coton…? Vous voyez ce dont je parle ?! Oui, c’est bien ça, le trac ! Ce fichu trac, qui  donne parfois l’impression de n’être plus que l’ombre de soi-même… Sachant qu’une émotion peut être agréable ou désagréable, je  vous propose ici 10 conseils pour contrôler celle liée au trac et pour en faire, au final, une alliée plutôt qu’une ennemie gâchant votre plaisir. Votre plaisir et votre désir de partager votre amour du chant ! Essayons d’abord de comprendre de manière simple d’où il vient.

 

Le trac est  principalement lié à l’émotion de paraître en public et à la peur du jugement d’autrui,  le corps réagit alors à la fois sur le plan psychique et physique. C’est une forme de stress aigu qui nous met dans une situation d’alerte biologique, pour n’importe quelle performance, chanter, parler, danser… Il est rare de retrouver toutes les manifestations précitées chez la même personne, fort heureusement ! Egalement, cette émotion/peur n’aura pas la même intensité chez tout le monde et n’est pas liée au degré de maîtrise de l’artiste. Nous connaissons tous le trac légendaire de Jacques Brel qui vomissait parfois avant une représentation, même quand son talent n’était plus à prouver.  Avant toute chose, rappelons-nous qu’avoir le trac, c’est plutôt positif, cela veut dire que l’on est impliqué, que l’on veut faire une bonne performance et c’est un bon début. Si vous arrivez devant un public, quelque soit le type de performance que vous alliez réaliser et que vous ne ressentez rien de spécial, vraiment, posez-vous des questions sur votre motivation à être là… Citons juste la réplique de la grande Sarah Bernhardt à une jeune comédienne qui lui avouait n’avoir jamais le trac :

 

Sarah Bernarhdt  Rassurez-vous, cela viendra avec le talent !

 

 

  EN AMONT DE VOTRE PERFORMANCE

 

#1 Choisissez bien votre chanson

 

Avant tout, ne pas placer la barre trop haut car votre trac en serait d’autant plus important. Pourquoi vouloir atteindre des aigus que vous n’avez pas ? Pourquoi voulez-vous chanter comme Céline Dion si votre voix se rapproche de celle de Vanessa Paradis ou de Jane Birkin ? Pourquoi choisir une chanson de Daniel Balavoine si vous avez la voix grave comme Garou ?!
Donc, dans un premier temps et bien simplement, faites un choix parmi celle où vous êtes particulièrement à l’aise. En français ou en anglais si vous maîtrisez un minimum la langue et que vous comprenez ce que vous dites. Ça peut paraître bizarre mais croyez moi, je connais un certain nombre de chanteurs ou de chanteuses professionnelles qui n’ont pas la moindre idée de ce qu’ils racontent dans la langue de Shakespeare ! Comprendre ce que l’on chante, c’est élémentaire mon cher Watson…

 

#2 Répétez répétez encore

 

Pour être le plus à l’aise possible et chanter avec votre sensibilité, trouvez une bande orchestre,  un titre coûte à peine 2€.  Pour travailler votre chanson, si c’est une reprise, ce sera beaucoup plus efficace que de chanter par dessus l’originale. Si vous chantez dans un groupe, vous serez plus à l’aise pour répéter avec vos copains qui vous remercieront de ne pas leur faire perdre leur temps précieux. En connaissant votre chanson par cœurvous serez débarrassés des contraintes techniques, vous pourrez alors vous concentrer sur votre performance et rien d’autre. Le miroir sera un outil précieux pour vous aider à améliorer votre posture, votre gestuelle. Un enregistreur audio aussi vous sera très utile, tous les smartphones ou lecteurs mp 3 en possèdent un aujourd’hui. Il n’est pas possible de se baser sur ce que vous entendez au moment où vous produisez un son puisque votre perception interne est légèrement différente de ce qu’une oreille externe perçoit. L’enregistrement vous permettra de vous entendre en « différé » et d’avoir une écoute plus objective de vous-même pour essayer de vous corriger. Enfin, vous devez  écrire le texte de la chanson pour y noter des indications.  Les endroits où vous voulez respirer,  ou le nombre de mesures pour l’introduction, les parties instrumentales. Si vous ne savez pas le faire, trouvez des repères avec ce que jouent les instruments.  Si vous êtes musicien, guitariste ou pianiste, vous pouvez vous accompagner si vous maîtriser bien votre instrument, sinon il vaut mieux éviter cette difficulté supplémentaire. 

 

#3 Chantez votre chanson à vos proches

 

Une fois que vous êtes bien à l’aise tout seul, trouvez un moment pour chanter votre chanson à vos proches, parents, frères ou sœurs, meilleure copine… Toute personne bienveillante qui saura vous encourager et vous rassurer sera la bienvenue. Cela vous enlèvera un peu d’anxiété le jour J car votre « mémoire du corps » se souviendra que ce n’est pas votre première fois.

 

#4 Projetez-vous dans la salle où vous allez chanter

 

Connaissez-vous ce lieu ? Si oui, imaginez-vous en train d’y chanter, vous voyez le décor, les couleurs, la scène où l’endroit où vous vous tiendrez. Si vous pouvez y aller avant le jour J, courrez-y ! Plus l’endroit vous sera familier, plus vous vous sentirez à l’aise, comme chez vous.

 

#5  Choisissez votre tenue

 

Soigner son apparence, c’est important ! Cela fait partie de vous, quelque soit votre style, assumez-le et soyez vous-même. Choisissez une tenue dans laquelle vous vous sentez bien, mis en valeur. Si vous êtes une fille et que votre ventre est trop voyant à votre goût, surtout ne le rentrez pas ! Préférez plutôt un vêtement ample qui ne vous serre pas.  Essayez de chanter avec un corset qui vous empêche de respirer, vous comprendrez tout de suite ce que je veux dire. Cela m’est arrivé une fois où j’avais oublié ma tenue et je n’avais que ça sous la main, pour une représentation où, justement, j’avais pas mal de pression sur les épaules. Je m’en souviendrai toute ma vie ! Enfin, n’attendez pas le dernier moment pour regarder votre dressing avec effroi en vous disant : « Je n’ai rien à me mettre, c’est horrible » !!!  Non, une semaine à l’avance c’est bien, ça vous laisse le temps de faire vos essais et, surtout, de répéter dans votre tenue.

 

 

LE  JOUR  J

 

#6 Arrivez en avance

 

Pour plein de bonnes raisons, la toute première étant évidemment que le retard engendre du stress. Mieux vaut attendre une fois sur place que de courir.  (Même si nous allons le voir plus loin un bon footing peut atténuer votre stress). En arrivant en avance, vous aurez le temps de vous détendre, faire des essais de micro si besoin est et « prendre la température » du lieu. Y aura t-il du monde ? Quel genre de public ? S’il y a un jury, où sera t-il par rapport à vous ? La scène sera t-elle grande ?…  Bref toute information sera bonne à prendre pour que le lieu vous soit le plus familier possible.

 

# 7 Détendez-vous avant de monter sur scène

 

Il existe une multitude de techniques et d’outils pour se détendre, mais voici quelques astuces qui vous seront bien utiles un peu avant votre performance.

 

– En situation de stress le cerveau est moins bien oxygéné, (montée d’adrénaline, rétractation des vaisseaux sanguins empêchant le sang de circuler et entraînant des battements de cœur accélérés). Pour enrayer ce processus, trouvez un endroit pour vous isoler. Allongez-vous si possible et détendez-vous, avec une respiration basse, « dans le ventre » et une expiration lente, sans chercher à faire rentrer l’air, votre corps fait ça très bien tout seul. Cette respiration permettra à votre cerveau de fonctionner normalement afin de remettre de l’ordre dans vos pensées qui ont tendance à s’emballer. Justement, profitez-en pour penser positif ! Au lieu d’imaginer le pire (je ne sais plus mon texte, ma voix ne sort pas, je ne commence pas au bon endroit, ma jupe va craquer, je m’étale par terre en arrivant, j’en passe et des meilleurs…), eh bien visualisez-vous en train de RÉUSSIR votre performance ! Le public, le jury est conquis, vous êtes très à l’aise, vous donnez le meilleur de vous même, tout se passe au mieux. 

 

–  Quand je prenais des cours de théâtre musical, (j’en parle ici) nous répétions dans un théâtre avec des gradins et  notre prof de chant lyrique nous faisait commencer chaque séance avec cinq ou six tours de salle en courant, à défaut d’avoir de temps de faire un footing.  Je n’en comprenais pas toutes les raisons à ce moment là, aujourd’hui je sais que la course à pied peut réduire le trac. Il faut environ 30 minutes pour que le corps sécrète de l’endorphine, hormone produite par  l’hypothalamus (glande dans le cerveau) et appelée aussi l’hormone du bien-être. Comme son nom l’indique, elle a une action apaisante, entre autre car ses bénéfices sont multiples. L’important est de retenir qu’elle peut vraiment faire baisser votre trac. Alors pour les plus sportifs, chaussez vos baskets !

 

#8 Quoi manger, quoi boire 

 

Ne pas chanter le ventre vide ou à l’inverse juste après avec avalé un plat de lasagnes entier ! Vous avez besoin de toute votre énergie, ce n’est pas le moment qu’elle aille se loger dans votre digestion. Sinon il n’y a pas d’aliment miracle contre le stress. Faites-vous plaisir en mangeant ce que vous aimez en quantité raisonnable. Ce plaisir provoquera ce qu’on appelle une sécrétion d’opiacés endogènes, qui donne une sensation de bien-être et une certaine euphorie. A l’inverse, je vous déconseille très fortement d’utiliser des substances euphorisantes du type alcool ou autre, vous avez besoin de toute votre tête, n’est-ce pas ?! Si vous pensez que cela peut vous aider, il existe aussi des huiles essentielles, des médicaments homéopathiques et même allopathiques, à prendre sous avis médical, évidemment. Enfin, le trac a tendance à dessécher la bouche, n’oubliez pas de boire quelques gorgées juste avant de passer sur scène.

 

 

PENDANT VOTRE PERFORMANCE

 

#9 Ne vous laissez pas perturber

Vous n’entendez pas assez la musique, votre micro n’est pas assez fort ? Les musiciens ne jouent pas comme d’habitude ? Il fait vraiment froid sur scène ? Vous croyiez qu’il y aurait 20 personnes dans le public, il y en a le triple ?! Bref, il peut y avoir beaucoup de facteurs perturbants dont vous n’êtes pas responsable et pour lesquels il est trop tard pour intervenir. Le mieux est donc de :

 

 #10 Restez focalisé 

 

Restez focalisé sur ce que vous faites et faites taire votre mental, la petite voix qui vous dit n’importe quoi ! Soyez dans l’ici et maintenant. Il n’est plus temps de penser à ce que vous devez faire ou ne pas faire, vous avez suffisamment travaillé, vous êtes prêt et vous êtes à votre place. Soyez dans le plaisir de votre performance, celui de partager votre passion et ce moment d’émotion positive. Soyez confiants et donnez le meilleur de vous même car ce moment est unique !  Si vous vous sentez contracté, bougez sur scène si besoin. Plus vous vivrez votre chanson, moins le reste aura d’importance. N’oubliez pas que votre public est humain, lui aussi. Et si vous avez les membres d’un jury devant vous, imaginez les en pyjama, ils vous impressionneront beaucoup moins d’un seul coup 🙂

 

J’espère de tout cœur que cet article vous aidera à maîtriser votre trac, je vous invite vivement à  laisser votre commentaire, je serais ravie de vous lire et de vous répondre !

68 commentaires sur “10 Conseils aux chanteurs pour gérer leur trac”

  1. Mille merci pour tous ces conseils!!
    Tu sais que chanter est ma passion, mais je suis autodidacte…et tes conseils me sont précieux! Je vois que nous parlons de la même chose…c’est rassurant!
    Je prépare un petit concert de chanson française pour un public en Pologne ..j’ai quelques mois devant mois..apprendre mes textes! pfff le plus dur pour moi..comment fais tu?
    L’enregistreur audio, je n’y avait pas pensé…je vais essayé. Mais avant tout, choisir des chansons qui correspondent à ma voix pour ne pas me mettre en danger…
    Je vais suivre ton blog de près..à bientôt Anita..big bisous
    Michèle

    1. Bonjour Michèle,

      Merci pour l’Intérêt que tu portes à ce nouveau blog ! Pour connaitre des textes par cœur, pour moi il y a deux choses qui marchent bien. D’abord découper le texte et l’apprendre par petit bout, pour une chanson un couplet, puis l’autre, le refrain… Un peu comme une poésie quand j’étais enfant. Egalement, je lis mon texte dans mon lit le soir, juste avant de dormir et le lendemain matin, à peine réveillée, je le lis à nouveau. C’est très efficace ! Une fois que tu sais ta chanson par cœur, tu la rabâche encore et encore, dans n’importe quelle situation, sans la mélodie ou en la changeant, jusqu’à ce qu’elle devienne comme une évidence.
      Enfin, une bonne chanson est souvent logique dans ses paroles, en t’attachant au sens cela t’aidera aussi.

      Bon courage pour ton concert en Pologne, je suis sûre que tu assureras comme une vraie pro !

  2. Bonjour,
    merci beaucoup pour votre article. le 31 Janvier je m’apprête à chanter pour la première fois sur scène le 31 de ce mois (2015), je suis excitée et terrorisée en même temps! Pour l’instant l’excitation domine mais bon j’aimerais arriver à m’amuser sur scène. Je me souviens avoir chanté une fois devant un public totalement inconnu pour un cours de chant public, et j’avais l’impression de ne pas habiter mon corps, que ça se passait hors de moi…comment être vraiment présent?
    Idem j’ai chanté en public dans un groupe gospel, je ne m’entendais absolument pas! MAis l’expérience était plus agréable déja.
    De plus je pensais avoir un micro sur pied, j’ai un micro sans fil à tenir.
    Et je chante avec des musiciens jazz, j’ai peur de ne pas être juste ou ne pas savoir improviser si besoin
    Bref il faut vraiment que l’on répète je pense!

    Tous les conseils sont les bienvenus, je vais chanter Dream a little dream of me et My heart belongs to daddy, j’aimerais bien m’amuser en les chantant!

    1. Bonjour Solène,

      Je vais vous répondre point par point 🙂 Pour être le plus à l’aise possible dans votre performance, répétez autant que possible avec vos musiciens. Toutes les chanteuses de jazz n’improvisent pas, ne vous lancez pas dans cette aventure sur scène avant d’avoir travailler. Vous serez sonorisée donc veillez à bien vous entendre dans le retour. Il vaut bien mieux tenir le micro car c’est une extension de votre voix, vous faîtes corps avec lui et pour mieux « habiter » votre voix comme vous dites c’est préférable. Pour être plus présente à ce que vous faîtes il y a plusieurs point à prendre en compte et c’est difficile de vous répondre sans vous connaitre. Néanmoins, la première chose est, justement, de placer dans votre tête le plus important en premier. Et le plus important c’est justement de vous amusez et de partager votre plaisir avec le public ! Plus vous vous sentirez jugée, plus vous serez en dehors de vous même, de votre sensibilité. Suivez bien les conseils de l’article, cela vous aidera beaucoup ! Vous me raconterez votre prestation ?!

  3. Coucou Anita je devais chanter devant tout le monde et quand j’ai lu tes conseils ça a marché, depuis je fais que chanter et n’ai plus le trac mercii!!!

  4. Bonjour Anita,
    Je chante demain soir et je suis remplie d’inquiétudes bien sûr ! Ma terreur est le son : si par malheur l’ingé son ne comprend pas mes attentes, la justesse de ma voix sera dans mes chaussettes (que je ne porterai pas d’ailleurs…). Je chante pour la 1ère fois cette année avec un combo de jazz. Les instruments sont souvent très fort et la place pour une chanteuse dans une telle formation est parfois un peu compliquée.
    A la lecture de votre blog et des conseils donnés aux internautes, je compte bien appliquer à la règle tous vos recettes magiques ! Je crois avoir compris la règle d’or : prendre du plaisir et le partager…
    Je prendrai le temps de vous raconter ma performance ! Bien à vous – Sabine

  5. Bonsoir Anita un grand merci pour votre aide, cela m’aidera beaucoup sur scène. Je vous vous remercie de tout coeur, bonne continuation dans votre réussite 🙂

  6. Je fais partie d’une chorale, je suis un chanteur totalement amateur et j’ai mon premier solo demain (un gros morceau). Je suis assez confiant même si je sais que je serai très stressé. Je suis content de voir que pour l’instant j’ai moi-même appliqué ce que vous préconisez. Je penserai à vos conseils de dernière minutes demain (je stresse un peu mais j’ai hâte!). Merci

    1. Merci Benjamin pour ce commentaire. J’imagine que vous connaissez bien votre solo ! Concentrez-vous sur le bonheur que vous aurez de le chanter, sur la mélodie, le sens des mots. Si vous en avez la possibilité, arrivez à l’avance pour vous imprégner de la salle. Vous me raconterez ?!

  7. Bonjour,

    Merci beaucoup Anita pour cet article très bien écrit et qui donne plein de bons conseils !
    (Même s’il m’a aussi refilé le stress de m’écrouler par terre en arrivant, en plus des autres que j’avais déjà hahaha.)
    Je suis toujours stressée mais je sens plus de positivisme en moi et de confiance, merci beaucoup !
    (Le post suivant : http://www.partoch.com/forum/post_577679,comment+gerer+le+trac+d+un+premier+concert.html
    m’a aussi donné de bons conseils, notamment un certains Denis en page 3, ça pourrait vous donner des idées à ajouter, éventuellement, ou si les autres lisent ce commentaire si vous avez actuellement le trac allez-voir il y a des conseils utiles et des remarques marrantes qui vous feront vous détendre !)
    Et je suis d’accord avec vous sur le fait que de chanter devant ses parents, frères, soeurs, etc., est souvent positifs car ils encourageront forcément, et ça fait moins peur car même si un concert c’est pire car ce sont des inconnus, on se dit quand même qu’on l’a déjà fait, que ça se ressemble – comme dit dans l’article.
    C’est le seul truc que je puis confirmer, puisque je lis justement cet article car je pense faire un premier « concert » (enfin c’est plus précisément une scène ouverte, je ne sais pas si vous connaissez) demain, alors je ne peux rien dire sur le fait de chanter sur scène, j’ai chanté seulement une fois enfant et à l’époque je n’avais jamais le trac… Alors cela n’est pas trop à prendre en compte !
    Après quels autres conseils je pourrais rajouter… je dirais se dire que le trac n’a pas lieu d’être, et aussi d’écouter notre volonté : et ce que l’on veut, c’est réussir, or le trac, du moins trop envahissant, peut nous déstabiliser, et par conséquent nous faire foirer le projet, or au fond nous voulons que cela marche ! Alors tenter tant que possible de le chasser, pour nous-mêmes. Et puis se dire que c’est se rabaisser vis-à-vis des autres gens quelque part ; et qu’il n’y a pas de raisons de le faire ; surtout si on monte sur scène : cela veut dire que l’on se juge capable, d’un point de vue rationnel. 🙂
    Voilà, c’était pour les conseils en plus ^^
    En tout cas je suis reboostée par ces recommandations et encouragements, merci beaucoup, votre blog est très sympa ! 😉

  8. zephyrin wendell lavy

    Je vous félicite madame pour vos conseils très importants et utiles. Moi j’aimerais vous poser une petite question la voici:  » Souvent quand je chante je commence bien et après je sens un voile de rhume dans ma gorge et ma voix se change brusquement. » Dites moi qu’est ce qui m’arrive, ce que je peux faire pour l’éviter? Déjà je vous remercie encore une fois et j’attends votre réponse.

    1. Bonjour, tout d’abord merci pour l’intérêt que vous portez à cet article ! J’aimerais apporter une réponse plus précise à votre demande, mais il est assez complexe de donner un avis sur une voix qu’on n’a jamais entendue.
      Plusieurs causes peuvent être à l’origine du problème que vous évoquez. La première me venant à l’esprit est que vous avez peut-être beaucoup de mucosités dans la gorge, qui elles aussi peuvent être dues à plusieurs choses, l’alimentation ou le climat par exemple. Dans ce cas, vous devez éviter de vous « racler » la gorge trop fort car cela irrite les cordes vocales qui se frottent à ce moment là et vous ne faites qu’entretenir le problème. Pour d’autres raisons, il me faudrait vraiment entendre votre voix pour vous donner un avis. Si vous avez une vidéo de vous où vous chantez, n’hésitez pas à m’en partager le lien ! En vous souhaitant tout le meilleur avec votre voix. Anita

  9. Bonjour? ANITA,
    je suis un jeune poétique,slameur.. J’aimerais vous dire mes problèmes clairement quand je monte sur scène. Premièrement je ne suis pas sur de moi même, j’ai trop d’angoisse. Et aussi je peux pas terminer le slam sans bégayer, pourtant j’essayais de le mémoriser… Merci

    1. Bonjour Hassan,

      Je comprends que vous êtes une personne sensible et émotive ! Le trac peut être lié à plusieurs facteurs, cités dans mon article, il est aussi en relation avec la confiance que l’on a en soi-même. Le plus important pour vous je pense est de slamer le plus possible sur scène, pour créer une certaine habitude et aisance. Également, de focaliser votre mental non pas sur ce que vont penser ceux qui vous écoutent, mais sur les émotions que vous leur transmettez, le plaisir que vous avez à partager ce moment avec eux. Bien entendu, la gestion de votre souffle est très importante aussi, le trac engendre souvent une hyper ventilation. Peur de manquer d’air, mais en fait c’est l’inverse qui se passe, on en prend trop, ce qui empêche le diaphragme de reprendre sa position haute à l’expiration et engendre des tensions inutiles dans toute la cage thoracique. Le sujet est vaste ! Bon courage et persévérez 🙂

  10. Bonjour Mme Covelli,

    Je m’appelle Corinne, je n’ai aucune expérience en chant et pourtant pour le mariage de mon frère j’ai décidé de chanter « Amazing Grace » a capella à l’église lors de la bénédiction nuptiale. J’ai une prof de chant qui m’aide pour ce challenge. Tout se passe bien seulement je viens d’apprendre qu’il y aura 250 personnes présentes dans l’église !! Depuis je n’arrive plus à sortir de son et j’ai l’impression de ne plus connaître ma chanson. Le chant n’est pas inné chez moi… ce n’est pas comme le théâtre ou la danse hélas… En fait j’ai l’impression d’être à côté de moi quand je chante, de quitter ce corps et ne plus m’entendre…
    J’ai lu vos conseils et ils me seront bien utile mais n’ai je pas mis la barre trop haute ? Le pire dans tout cela c’est que je suis réputée dans la famille pour chanter comme une casserole. Vous imaginez le degré de trac et pression…
    Y a t-il d’autres conseils pour un cas si désespéré qu’est le mien ?
    je vous remercie pour écoute !
    Sincèrement,
    Corinne

    1. Bonjour Corinne, je répond à votre commentaire un peu tard. Le mariage de votre frère est certainement passé. Alors, avez-vous chanté Amazing Grace ?! Oui ce n’est pas une chanson facile en effet, il faut bien choisir la tonalité en fonction de votre tessiture. Quant à votre réputation, n’en tenez pas compte, le plus important est le plaisir que vous partagez dans votre chant. Et d’ailleurs, les réputations, ça se change, non ? 🙂

  11. Salut Anita,

    Je vais prendre tes conseils très au sérieux car je commence déjà à m’angoisser. Je vais m’inscrire à un concours de chant pour la 1ère fois en octobre 2016. Je pars pas dans l’idée de gagner car je sais que des profs de chant s’y présentent aussi donc étant débutante, je ne me fais pas trop d’illusions ceci dit, j’aimerai arriver à passer l’épreuve du casting et aller en finale. Je le fais plus pour l’expérience et le fun que pour gagner.

    Voila mon gros soucis, hormis le stress qui est quand même très important (psychologiquement j’arrive à me rendre malade physiquement, comment j’en sais rien et à gérer, c’est galère) c’est le choix des 2 chansons. J’ai une voix mezzo, du coup, un assez grand nombre de chansons correspondent assez bien à ma voix. Je chante sans grande difficulté (bonne prononciation et compréhension) en Français, Anglais et Italien (choix encore plus compliqué). Ma question est donc : COMMENT FAIRE SON CHOIX ?

    Depuis mars 2016, j’ai fait de nombreux karaokés, scènes ouvertes, j’ai même chanté un titre le 15 août avec un orchestre connu et chaque fois je change de chansons, je ne fais jamais les mêmes car pas envie de lasser les gens, vu qu’on retrouve souvent les mêmes têtes dans ces soirées 🙂

    Merci pour ton aide, faut que je me décide pour m’inscrire au plus tôt 😉

    1. Bonjour Lugdivine, merci pour ton commentaire 🙂 Pour ton choix de chansons, tu dois avant tout te sentir parfaitement à l’aise avec la tonalité, c’est le premier critère. Ensuite ton interprétation doit correspondre à qui tu es. Si tu chantes super bien mais que tu chantes à la manière de l’interprète connu, ce n’est pas intéressant. Tu dois t’approprier la chanson ! Certaines voix ont aussi des « couleurs » qui collent mieux à certains styles que d’autres. Visiblement tu as déjà quelques atouts, pour le concours de chant je te conseille aussi de te renseigner sur les répertoires habituellement proposés par les autres candidats. Tu peux aussi faire quelques essais auprès de personnes mélomanes qui te diront sur quoi tu les fait vibrer :-). La technique est importante, mais la sensibilité, au moins tout autant. Tiens-nous au courant, et bonne chance ! (les profs de chant ne sont pas forcément les meilleurs chanteurs)

  12. Je viens de lire vos conseils, et merci. J’ai fais une répétition désastreuse hier…
    Je dois chanter devant un public demain soir, et je suis malade d’angoisse, ce n’est pourtant pas la première fois. Mais je ne maîtrise pas les chansons à fond…et vous avez tout à fait raison quand vous dites qu’il faut bien choisir ses chansons…
    Je vais prendre une aide homéopathique, répéter, répéter, faire une marche et je visualiserai que tout va bien se passer.

    1. Bonjour Adelina, alors, comment s’est passé votre représentation ? Je vous rassure, les répétitions désastreuses mènent souvent à des représentations superbes. !En tout cas, vous sembliez être décidée à bien vous préparer, c’est déjà un grand pas vers la réussite 🙂

    1. Bonjour, je ne peux que vous conseiller de bien suivre mes conseils de préparation de vos chansons. Et si vous pouvez faire une bonne séance de sport quelques heures avant de monter sur scène, cela devrait faire tomber votre stress. Bonne chance et bon festival !

  13. Merci, je me sens rassurée. J’ai un concert dans quelques jours et comme je n’ai pas chanté en public depuis un petit moment, je me sens terriblement angoissée. La peur surtout d’oublier mes textes, mes paroles. Je les connais par cœur pourtant mais je me trompe en répétition rien qu’à l’idée du jour J. Mais me voilà presque rassurée. Je vais positiver, respirer et aller courir. Merci beaucoup.

  14. Bonjour ! J’aime beaucoup chanter et je l’ai dit à mes amies qui m’ont donc forcer à chanter devant elles pour entendre ma voix . Elles l’ont beaucoup aimée et m’ont dit que dans mon établissement se trouvée une chorale (dans laquelle maintenant je fais partie depuis bientôt 1 mois) . Le 23 juin je vais chanter aux portes ouvertes en groupes et seule. Ce qui me fait le plus peur est que pour le moment mon trac est toujours présent. J’ai vraiment tout fait pour le faire partir, comme chanter devant les filles de ma chorale (ce qui m’a permis de ne plus être gênée quand je chante devant elles). J’ai chanté devant les gens de ma classe mais je dois vous avouer que leur commentaires n’ont fait que augmenter mon trac. La plupart avait aimé ma prestation mais quelques uns m’avait sorti des choses un peu vexantes comme « Arrête de chanter en classe » ou encore « Tu chante pas mieux que cette fille alors qu’elle ne chante même pas ». Le problème avec mon trac c’est que quand je chante, ma voix se casse et devient « toute blanche », ma respiration se compresse, mon cœur bat à mille à l’heure. J’ai soudainement envie de vomir et mon ventre se contracte automatiquement. Le problème est que j’arrive à chanter devant certaines personnes sans gêne et devant d’autres j’ai le trac . Pourriez vous m’aider s’il vous plait ?

    1. Bonjour, vous decrivez très bien les symptômes du trac. Le vôtre semble assez fort, c’est aussi le signe d’une grande sensibilité et c’est tout à votre honneur. Je comprends que vous êtes jeune et vous manquez encore de confiance en vous. Voici quelques conseils supplémentaires :
      Restez focalisée sur le bonheur que vous avez à chanter, sur le bien être que cela vous procure. Et surtout laissez tomber la peur que la prestation en public engendre. C’est seulement votre ego qui s’exprime à ce moment là, et pas la joie à chanter. Vous comprenez ? Donc quand ces pensées vous viennent, chassez les !
      Ne prenez pas personnellement ce que des camarades de classe, ou autres personnes, disent de vous ou de votre voix. C’est leur opinion, cela ne vous concerne pas.
      Cela me ferait plaisir de savoir comment s’est passé votre concert le 23 juin. Tenez moi au courant et bon courage !

  15. Salut Anita
    J’ai un concert demain alors j’ai toujours eu l’habitude d’avoir la bouche seche sur scène et ça me fait fuir la voix. C’est à cause du trac, j’étais a la recherche d’une solution mais dès que j’ai lu vos conseils, ça m’a donné l’envie d’essayer demain. Je vais boire quelques gorgées avant de monter sur scène.

    1. Bonjour merci pour ce commentaire. Je vous conseille de garder la bouteille d’eau sur scène et de ne pas hésiter à boire entre les chansons ! Bon concert ☺

  16. Bonjour, Je viens de lire tous les comm suite à votre article et ça fait « plaisir » de ne pas se sentir seule.. J’ai un groupe de jazz/soul/blues et pour le fun on a joué dans un magasin (où travaille deux des musiciens) car il y avait scène ouverte. C’était la 1ere fois que je chantais en public (j’ai 33 ans). J’ai toujours été une personne angoissée et je somatise bien évidemment par le serrage de gorge. J’ai d’abord chanté une première chanson face aux musiciens sans monter sur scène (il n’y avait quasi personne dans le magasin et les seules personnes présentes faisaient leurs emplettes)… Mais aucune projection dans la voix, aucun placement, la voix neutre sans nuances … Je suis quelqu’un de très perfectionniste et depuis un certain temps je suis beaucoup sur la technique vocale (je suis dans l’académie d’Allan Wright). Aux répétitions c’est pareil. J’ai la gorge serrée. Plus j’avance et moins j’ai de plaisir à chanter. Je suis également très dure avec moi même et n’échappe pas à mon propre jugement après chaque répet… et plus je multiplie les répets « foireuses » plus elles me font peur. C’est un cercle vicieux. J’aimerais tellement être plus courageuse et moins dans le jugement. Être plus douce avec moi même. J’ai tellement d’émotions à partager et tellement de frustrations accumulées face à ce mental plus fort que moi ! Pouvez vous m’aider ?

    1. Bonjour Joanne, je vous remercie pour ce commentaire, plein d’émotion. Je comprends votre désarroi. Comme vous le voyez, mon article suscite bien des réactions et je travaille actuellement sur la suite, en vidéo cette fois. C’est un sujet sensible sur lequel il y a tant à dire. Merci de patienter quelques jours et ma vidéo sera en ligne ! En attendant, je peux vous dire que vous êtes déjà courageuse, sinon vous auriez déjà laissé tomber, vous ne seriez pas non plus dans un atelier de chant 🙂 A très vite

  17. MERCI BEAUCOUP pour cet article (j’espère qu’il m’aidera…) ! Aujourd’hui c’était seulement la 2eme chanson en public que je chantais et que je jouais à la guitare devant un public! Je m’étais entrainée plein de fois la veille, m’imaginant mon public et en donnant de la voix (car le concert aller se passer sur une place d’un marcher avec beaucoup de bruit). Une fois arrivée à mon tour de chanter, je m’étais mis dans ma bulle et tout se passait très bien pour moi je me sentais bien. Je sentais que je chantais fort et tout et tout… Mes proches m’avaient filmée et une fois arrivée chez moi j’ai regardé la vidéo et on entendait une toute petite voix, on ne m’entendait quasiment pas chanter! Comment est ce possible que je sentais ma voix se projeter mais qu’en vérité personne n’entendait rien???

    1. Bonjour Louane, d’abord merci pour votre commentaire. Si on entendait peu votre voix sur l’enregistrement, c’est peut être tout simplement parce que le micro utilisé n’était pas assez puissant ?! Je vous conseille de vous enregistrer à nouveau, en concert ou en répétition, de bien placer l’appareil qui vous filme /enregistre proche de vous. Ensuite ce que vous ressentez et entendez au moment où vous chantez peut-être en effet bien différent de ce que le public, lui, entend. Vous vous entendez avec votre oreille interne, et lui vous entend « de l’extérieur ». Comme je l’ai déjà mentionné dans un précédent commentaire, je prépare un autre article /vidéo pour compléter cet article sur le trac. Bon courage et tenez-moi au courant ! amitié, Anita

  18. Bonjour tous le monde! Merci beaucoup pour vos conseils car j’avais vraiment besoin d’entendre cela. Je n’ai que 13 ans et je suis déjà très connu au Quebec mais je n’ai encore jamais fait de scène et pour tant j’ai sortie un album qui a cartonné ! Ma premier scène se fera en janvier 2018… en bref 1000 merci.
    Au revoir.

  19. Nom (obligatoire)

    je vous remercie vivement pour ces conseils.je stress trop avant de chanter et cela détruit parfois ma performance. j’espère qu’avec ces conseils je serai à mesure de les surmonter

  20. vos commentaires sont dun grand secours.je stress trop avant de chanter.
    j’espère m’en sortir avec ces conseils. j’ai une prestation le vendredi prochain

  21. Bonjour, merci pour tes conseils. Je participe dans un concours de karaoke, je ne pensais pas etre qualifié pour la finale parce que je n’ai jamais ete en finale, et maintenant ca me fait peur d’etre en finale, la finale c’est demain soir, il y aura d’autres finalistes aussi. Le probleme que j’ai c’est que j’ai des palpitations rien qu’en m’imaginant devant un public et le jury. Je souffre de crise d’angoisse, de palpitations, ma respiration n’est pas reguliere, j’ai des picotement dans les bouts des doigts, je tremble….je panique! Je veux donner le meilleur de moi meme, je sais que j’en suis capable mais cette crise de panique m’en empeche, du coup j’ai peur de faire des erreurs betes et de me decevoir moi meme 🙁
    Je connais ma limite concernant ma voix, je sais que je peux donner plus, mais j’ai honte ou j’ai peur de montrer aux gens et a moi meme qui je suis et de ce dont je suis capable de faire en chantant. C’est parce que je n’ai jamais pu me faire confiance et c’est ce qui me bloque.
    Merci pour tes conseils.

    1. Bonjour merci pour ce commentaire. C’est encore et toujours l’égo, le mental qui vient mettre son grain de sel. La peur bloque tout, si on la laisse faire. Si tu n’avais pas confiance en toi, tu ne chanterais pas sur scène… A méditer, peut-être ce manque de confiance appartient-il au passé, à une idée que tu te fais de toi et qui est fausse ? Pour ton concours demain, je te conseille une séance de relaxation ce soir et demain, avec une bonne respiration bien profonde (il y a des tas de vidéos de relaxation sur youtube). Ne garder en tête que la chanson et le plaisir que tu as à la chanter, à la partager. C’est une formidable opportunité que de chanter en public, même si en effet on se sent un peu tout nu. On ne chante pas pour montrer ce dont on est capable, mais juste pour le bonheur de pouvoir le faire, de partager sincèrement et simplement ce don avec les autres. Le mental, l’égo, la peur, le jugement de soi… A LA POUBELLE !!! Merde, c’est qui le boss ? aller, je suis sure que tu vas bien t’en sortir. Tu nous diras ?

  22. salut j’suis Emadjand rappeur guinéen bah j’ai commencé le rap il y a 4 mois et j’ai ma mixtape qui sort le le jour de mon 17ième anniversaire donc la peur le stresse mais avec vos conseils j’espère que ça va aller merci a vous

    1. Bravo Emmadjand ! 17 ans et déjà ta mixtape, tu te donnes les moyens de réaliser ta passion, tu peux être fier de toi 🙂 Il y aura toujours des gens pour te féliciter et d’autres pour te critiquer. Les critiques sont bonnes si elles sont utiles et qu’elles te font avancer. Le stress peut être positif, ne pas l’oublier. Sinon, ne t’arrêtes pas aux jugements stériles qui chercheraient à te déstabiliser. Bon courage et encore bravo !

  23. Merci beaucoup
    Je vais essayer de maitre tt ça au mieux en pratique
    Parce que quand je stresse c’est la panique
    Et après impossible de faire quelque chose de beau
    Oh My God
    Au point où je me suis demandé si je savais vraiment chanter
    Mais la merci beaucoup
    Je vais travailler sur tt ca !!
    Thanks Thanks Thanks <3

  24. Bonjour,
    Votre exposé m’a convaincue sur ma future prestation ; à savoir chanter devant un public. Ainsi garder en mémoires les points importants qui me paraissent appropriés, surtout lorsque l’on est par nature, pas timide, juste un peu stressée.
    A cette heure, Internet prend de l’importance à mes yeux!!!
    Merci,
    Cordialement,
    Marie

  25. Bonjour Anita
    De précieux conseils dans cet article.J’appartiens à un groupe vocal et lorsque je chante devant les camarades et en présence de notre coach vocale je ne me donne pas de la même manière que lorsque je suis en soirée karaoké ou lorsque je chante devant les camarades en l’abscence de coach vocale.D’où vient le souci?
    Ca s’est passé récemment au point que notre coach vocale à trouvé que ma prestation (Mon frère des Dix Commandements ) était « SERREE » (voire crispée ) alors qu’elle à remarqué que j’avais un grand potentiel (la technique vocale est là etc…)
    Que me-conseillez vous?
    Musicalement.
    Karim

    1. Visiblement, vous vous sentez « jugé » par votre coach vocal. Alors vous stressez et votre voix se crispe. Donc… soit vous ne chantez plus devant elle, pas simple j’imagine, soit vous arrêtez de focaliser sur ce qu’elle va penser de vous. Vous restez bien centré, bien ancré, et vous gardez votre attention sur votre chanson, votre plaisir, celui de ceux qui vous écoutent… A ce moment là, ne la considérez plus comme votre coach mais simplement comme quelqu’un de bienveillant qui va vous écouter, sans vous juger. Tout est dans votre tête 🙂

  26. Merci pour les conseils donnés dans votre article. Mon problème à moi, c’est que j’arrive rarement à chanter toute une chanson sans devoir déglutir après chaque couplet surtout (mais pas seulement) si je chante devant un public. Pourtant, je n’ai pas l’impression de produire tant de salive. Et plus je pense que je vais devoir déglutir, moins je peux m’en empêcher. Est-ce un symptôme de stress et, si oui, comment s’en débarrasser ? Merci.

  27. Bonjour tous d’abord merci pour ces précieux conseils. Personnellement, je monte sur scene d’ici 3 semaines dans un open mic et je ne savais pas comment gérer le stress car mes proches aiment ce que je vais présenter. Mais c’est une première pour moi et il y a encore 1 semaine je n’aurais jamais pensé à la scène. D’un coup tout s’ouvre, donc j’ai une assez grosse pression car c’est pour la présentation d’un futur album. Il y a des gens avec moi plus ceux qui me soutiennent derrière qui ajoute un peu plus à cause de la peur de décevoir.

    1. Merci Jancko pour ce commentaire ! J’espère votre open mic s’est bien passé et que le plaisir de la scène a pris le dessus sur la peur 🙂

  28. Bonjour a tous, c Rihame de Casablanca. Le 17 mai, je vais chanter You are not Alone de Michael Jackson devant toutle monde. J’ai du stress avant de monter sur scene. Qu’est-ce que je dois faire pour affronter mes peurs de la scène ?

    1. Bonjour Rihame, eh bien toujours pareil, travailler au mieux votre chanson, la connaitre sur le bout des doigts. Si possible monter sur cette fameuse scène qui vous fait peur avant le jour J. Plusieurs fois si c’est possible, et y répéter votre chanson. Le public ne vient pas pour vous juger, il vient pour prendre du plaisir. Alors, montrer le ce plaisir et laisser la peur au placard ! La peur n’y connait rien en matière de musique 😉 Good luck et racontez-nous comment ça s’est passé !

  29. Bonjour je suis chanteuse professionnelle et professeur de chant, depuis 3 ans mes projets se sont accéléré, et je suis souvent angoissée avant le spectacle car j’ai peur que ma voix flanche, j’ai d’ailleurs très souvent une tracheite avant ou après concert, est ce lié au stress ??
    Merci d’avance

    1. Bonjour je répond un peu tard à votre commentaire. Il peut y avoir divers raisons à votre stress. Avez-vous consulté un ORL ? J’espère en tout cas que vos projets avancent malgré ce souci vocal -:)

  30. Bonjour,
    Je vais devoir chanter ce soir devant (presque) que des adultes…
    Je stresse fort surtout que j’ai 11ans… Vos conseils m’ont rassurée mais j’ai peur de restresser ce soir car quand je stresse ma voix devient un peu plus grave et tremble.

  31. J ai une performance demain et je stresse vraiment j ai peur de ne etre à la haute et de ne pas etre assez capable .
    C est comme une pression à subir chaque seconde

    1. Merci pour votre commentaire. Restez focalisé sur votre performance, sur le partage avec le public qui est là pour apprécier et non pas juger. Vous pouvez aussi faire un bon footing de 20 minutes avant cela fera baisser votre stress naturellement.

  32. Bonjour! Merci beaucoup pour tous ces conseils. Moi je passe demain devant beaucoup de gens et j’ai vraiment très peur donc j’espère que je y arriver et ne pas faire une catastrophe

    1. Je vous remercie pour votre commentaire, j’y réponds très tardivement. Mon blog est resté en veille un bon moment. J’espère que votre performance s’est bien passée !

  33. Bonjour, Je franchis le pas d’écrire un commentaire après avoir lu votre article… Bonne année tout d’abord à vous, et merci pour cet article que, je l’espère, j’arriverai à mettre en pratique…
    En effet je ne suis absolument pas musicienne (j’étais d’ailleurs la bête noire de ma professeure de musique au collège). Je me marie en mai prochain avec mon compagnon, et nous souhaitons nous faire un « don » d’amour, ainsi qu’à nos invités, en chantant en duo le jour J la chanson « A ma place » de Zazie et Bauer (chanson qui touche particulièrement mon compagnon, et qui affectivement nous touche tous les deux, elle parle du couple etc…).
    Je suis assez timide de nature, mais le chant… c’est ma bête noire depuis toute petite ! A l’école déjà je bougeais les lèvres sans sortir aucun son quand on faisait des séances de chant. Au collège, je détestais chanter au micro quand la prof m’interrogeait, elle me disait que je chantais « gnangnan » et j’avais un tel trac que j’oubliais toutes les paroles bien que je les ai parfaitement apprises par coeur. Après cela je suis restée plusieurs années réellement dégoûtée de la musique. Ce n’est que plusieurs années après que j’ai pris de nouveau plaisir à écouter la radio, écouter de la musique sur Internet… Je n’ai jamais réussi (depuis toute petite) à faire réellement sortir des vrais sons en chantant. Même maintenant, quand je chante, c’est uniquement très doucement et quand je suis seule. Quand, pour notre premier Noël ensemble, mon compagnon m’a proposé de sortir son jeu de karaoké, ma réaction a été « ok mais je ne chanterai pas ! ». Et en fait… miracle, j’ai chanté ! D’accord, très faux et c’était dans le cadre de la rigolade, rien que tous les deux… mais n’empêche que quelques années plus tôt réellement il n’y aurait pas eu moyen que je participe !! Aujourd’hui je veux faire ce plaisir à mon homme, de chanter avec lui ce duo le jour de notre mariage. Nous nous sommes à plusieurs reprises entraînés tous les deux au micro : à chaque fois je trouve que je chante archi-faux, surtout quand je monte en puissance de son. Et je dis « puissance » mais cela fait effectivement « gnagna » tellement ma voix ne porte pas. Et mon compagnon apprécie énormément les efforts que j’ai faits en apprenant et travaillant le texte, mais il me dit à chaque fois qu’il manque « le » truc important, à savoir : ça ne vient pas du coeur. De mon côté malgré tous les défauts que je trouve à ma « performance », je ne peux m’empêcher de voir malgré tout l’immense chemin parcouru (je viens de tellement bas !), de réussir à chanter devant mon compagnon, et dans un micro…Le souci c’est que cela ne suffira pas pour chanter devant un public ! être un peu ridicule devant mon chéri cela passe, mais ce qui lui fera plaisir est d’offrir quelque chose de beau malgré tout ! Je répète régulièrement quand je suis seule (j’ai appris par coeur le texte entier, j’ai essayé de prendre des repères par rapport aux sons amplifiés ou non, par rapport à l’accompagnement musical, j’écoute régulièrement différentes versions de la chanson : le clip officiel, + chantée par des chanteurs amateurs + chantée par Zazie et Bauer mais en live) pour mieux percevoir des nuances, l’interprétation, je chante moi-même en mettant un karaoké…). Mais j’avoue que si j’aimerais bien savoir profiter du plaisir de chanter/ chantonner, même pour moi seule, je déteste vraiment entendre ma vois chanter… peut-être une pudeur je ne sais pas… Et je ne comprends pas bien comment faire pour chanter « avec le coeur » : j’ai déjà dit à mon compagnon que je venais de très loin concernant le chant et que donc s’il fallait pour cela savoir mettre des nuances, du ton, du son etc… cela ne me serait probablement jamais possible… Peut-être aussi que mon stress et ma timidité me « coincent » (quand je chante, seule ou avec mon compagnon, je cherche toujours désespérement quelque chose à prendre dans mes mains, je ne sais pas comment placer mon regard, et si je pouvais en fait chanter en étant sous terre je le ferais volontiers !). Je sens bien d’ailleurs dès que je chante, que mon corps se « tend », une vraie « constipée » ! Auriez-vous quelques conseils pour combattre cette timidité excessive, au moins l’atténuer, et faire quelque chose de correct qui ne casse pas les oreilles de mon chéri et nos invités ? Et fasse plaisir à mon homme ? Quelques mots pour me rassurer ?
    Désolée, mon message est peut-être un peu long, mais il m’a semblé important de vous situer un peu le contexte « psychologique » dans lequel je me situe…
    En vous remerciant, et en vous renouvelant mes meilleurs voeux pour la nouvelle année 2020,
    Sophie

    1. Bonjour Sophie, réponse tardive mais si votre envie de chanter est toujours d’actualité, je vous conseille de prendre quelques cours particuliers qui vous aideront à chanter « avec le coeur » comme vous le suggère votre compagnon. Si vous êtes trop tendue, trop « dans votre tête », vous ne pouvez en effet pas chanter avec le coeur… Tenez-nous au courant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *