10 Conseils aux chanteurs pour gérer leur trac
Tags: , , ,

Commentaires

38

Leave a Comment

Michèle

28 janvier 2014 20 h 51 min Répondre

Mille merci pour tous ces conseils!!
Tu sais que chanter est ma passion, mais je suis autodidacte…et tes conseils me sont précieux! Je vois que nous parlons de la même chose…c’est rassurant!
Je prépare un petit concert de chanson française pour un public en Pologne ..j’ai quelques mois devant mois..apprendre mes textes! pfff le plus dur pour moi..comment fais tu?
L’enregistreur audio, je n’y avait pas pensé…je vais essayé. Mais avant tout, choisir des chansons qui correspondent à ma voix pour ne pas me mettre en danger…
Je vais suivre ton blog de près..à bientôt Anita..big bisous
Michèle

    Anita Covelli

    29 janvier 2014 6 h 28 min

    Bonjour Michèle,

    Merci pour l’Intérêt que tu portes à ce nouveau blog ! Pour connaitre des textes par cœur, pour moi il y a deux choses qui marchent bien. D’abord découper le texte et l’apprendre par petit bout, pour une chanson un couplet, puis l’autre, le refrain… Un peu comme une poésie quand j’étais enfant. Egalement, je lis mon texte dans mon lit le soir, juste avant de dormir et le lendemain matin, à peine réveillée, je le lis à nouveau. C’est très efficace ! Une fois que tu sais ta chanson par cœur, tu la rabâche encore et encore, dans n’importe quelle situation, sans la mélodie ou en la changeant, jusqu’à ce qu’elle devienne comme une évidence.
    Enfin, une bonne chanson est souvent logique dans ses paroles, en t’attachant au sens cela t’aidera aussi.

    Bon courage pour ton concert en Pologne, je suis sûre que tu assureras comme une vraie pro !

solene

3 janvier 2015 14 h 08 min Répondre

Bonjour,
merci beaucoup pour votre article. le 31 Janvier je m’apprête à chanter pour la première fois sur scène le 31 de ce mois (2015), je suis excitée et terrorisée en même temps! Pour l’instant l’excitation domine mais bon j’aimerais arriver à m’amuser sur scène. Je me souviens avoir chanté une fois devant un public totalement inconnu pour un cours de chant public, et j’avais l’impression de ne pas habiter mon corps, que ça se passait hors de moi…comment être vraiment présent?
Idem j’ai chanté en public dans un groupe gospel, je ne m’entendais absolument pas! MAis l’expérience était plus agréable déja.
De plus je pensais avoir un micro sur pied, j’ai un micro sans fil à tenir.
Et je chante avec des musiciens jazz, j’ai peur de ne pas être juste ou ne pas savoir improviser si besoin
Bref il faut vraiment que l’on répète je pense!

Tous les conseils sont les bienvenus, je vais chanter Dream a little dream of me et My heart belongs to daddy, j’aimerais bien m’amuser en les chantant!

    Anita Covelli

    4 janvier 2015 20 h 56 min

    Bonjour Solène,

    Je vais vous répondre point par point :-) Pour être le plus à l’aise possible dans votre performance, répétez autant que possible avec vos musiciens. Toutes les chanteuses de jazz n’improvisent pas, ne vous lancez pas dans cette aventure sur scène avant d’avoir travailler. Vous serez sonorisée donc veillez à bien vous entendre dans le retour. Il vaut bien mieux tenir le micro car c’est une extension de votre voix, vous faîtes corps avec lui et pour mieux « habiter » votre voix comme vous dites c’est préférable. Pour être plus présente à ce que vous faîtes il y a plusieurs point à prendre en compte et c’est difficile de vous répondre sans vous connaitre. Néanmoins, la première chose est, justement, de placer dans votre tête le plus important en premier. Et le plus important c’est justement de vous amusez et de partager votre plaisir avec le public ! Plus vous vous sentirez jugée, plus vous serez en dehors de vous même, de votre sensibilité. Suivez bien les conseils de l’article, cela vous aidera beaucoup ! Vous me raconterez votre prestation ?!

Naia Bouzout

12 avril 2015 9 h 54 min Répondre

Coucou Anita je devais chanter devant tout le monde et quand j’ai lu tes conseils ça a marché, depuis je fais que chanter et n’ai plus le trac mercii!!!

sabine

2 juillet 2015 11 h 57 min Répondre

Bonjour Anita,
Je chante demain soir et je suis remplie d’inquiétudes bien sûr ! Ma terreur est le son : si par malheur l’ingé son ne comprend pas mes attentes, la justesse de ma voix sera dans mes chaussettes (que je ne porterai pas d’ailleurs…). Je chante pour la 1ère fois cette année avec un combo de jazz. Les instruments sont souvent très fort et la place pour une chanteuse dans une telle formation est parfois un peu compliquée.
A la lecture de votre blog et des conseils donnés aux internautes, je compte bien appliquer à la règle tous vos recettes magiques ! Je crois avoir compris la règle d’or : prendre du plaisir et le partager…
Je prendrai le temps de vous raconter ma performance ! Bien à vous – Sabine

    Anita Covelli

    9 juillet 2015 16 h 17 min

    Bonjour Sabine, merci pour ce message ! Alors racontez-nous, comment s’est passé votre concert ?!

Laurie Mélodie

10 novembre 2015 19 h 38 min Répondre

Bonsoir Anita un grand merci pour votre aide, cela m’aidera beaucoup sur scène. Je vous vous remercie de tout coeur, bonne continuation dans votre réussite :-)

Benjamin

4 décembre 2015 7 h 42 min Répondre

Je fais partie d’une chorale, je suis un chanteur totalement amateur et j’ai mon premier solo demain (un gros morceau). Je suis assez confiant même si je sais que je serai très stressé. Je suis content de voir que pour l’instant j’ai moi-même appliqué ce que vous préconisez. Je penserai à vos conseils de dernière minutes demain (je stresse un peu mais j’ai hâte!). Merci

    Anita Covelli

    4 décembre 2015 11 h 18 min

    Merci Benjamin pour ce commentaire. J’imagine que vous connaissez bien votre solo ! Concentrez-vous sur le bonheur que vous aurez de le chanter, sur la mélodie, le sens des mots. Si vous en avez la possibilité, arrivez à l’avance pour vous imprégner de la salle. Vous me raconterez ?!

Aimie 42

9 décembre 2015 2 h 20 min Répondre

Bonjour,

Merci beaucoup Anita pour cet article très bien écrit et qui donne plein de bons conseils !
(Même s’il m’a aussi refilé le stress de m’écrouler par terre en arrivant, en plus des autres que j’avais déjà hahaha.)
Je suis toujours stressée mais je sens plus de positivisme en moi et de confiance, merci beaucoup !
(Le post suivant : http://www.partoch.com/forum/post_577679,comment+gerer+le+trac+d+un+premier+concert.html
m’a aussi donné de bons conseils, notamment un certains Denis en page 3, ça pourrait vous donner des idées à ajouter, éventuellement, ou si les autres lisent ce commentaire si vous avez actuellement le trac allez-voir il y a des conseils utiles et des remarques marrantes qui vous feront vous détendre !)
Et je suis d’accord avec vous sur le fait que de chanter devant ses parents, frères, soeurs, etc., est souvent positifs car ils encourageront forcément, et ça fait moins peur car même si un concert c’est pire car ce sont des inconnus, on se dit quand même qu’on l’a déjà fait, que ça se ressemble – comme dit dans l’article.
C’est le seul truc que je puis confirmer, puisque je lis justement cet article car je pense faire un premier « concert » (enfin c’est plus précisément une scène ouverte, je ne sais pas si vous connaissez) demain, alors je ne peux rien dire sur le fait de chanter sur scène, j’ai chanté seulement une fois enfant et à l’époque je n’avais jamais le trac… Alors cela n’est pas trop à prendre en compte !
Après quels autres conseils je pourrais rajouter… je dirais se dire que le trac n’a pas lieu d’être, et aussi d’écouter notre volonté : et ce que l’on veut, c’est réussir, or le trac, du moins trop envahissant, peut nous déstabiliser, et par conséquent nous faire foirer le projet, or au fond nous voulons que cela marche ! Alors tenter tant que possible de le chasser, pour nous-mêmes. Et puis se dire que c’est se rabaisser vis-à-vis des autres gens quelque part ; et qu’il n’y a pas de raisons de le faire ; surtout si on monte sur scène : cela veut dire que l’on se juge capable, d’un point de vue rationnel. :)
Voilà, c’était pour les conseils en plus ^^
En tout cas je suis reboostée par ces recommandations et encouragements, merci beaucoup, votre blog est très sympa ! ;)

    Anita Covelli

    22 décembre 2015 4 h 46 min

    Merci Émilie de partager avec nous vos trucs en plus ! Et merci aussi d’aimer mon blog :-)

zephyrin wendell lavy

3 juin 2016 23 h 24 min Répondre

Je vous félicite madame pour vos conseils très importants et utiles. Moi j’aimerais vous poser une petite question la voici:  » Souvent quand je chante je commence bien et après je sens un voile de rhume dans ma gorge et ma voix se change brusquement. » Dites moi qu’est ce qui m’arrive, ce que je peux faire pour l’éviter? Déjà je vous remercie encore une fois et j’attends votre réponse.

    Anita Covelli

    4 juin 2016 8 h 46 min

    Bonjour, tout d’abord merci pour l’intérêt que vous portez à cet article ! J’aimerais apporter une réponse plus précise à votre demande, mais il est assez complexe de donner un avis sur une voix qu’on n’a jamais entendue.
    Plusieurs causes peuvent être à l’origine du problème que vous évoquez. La première me venant à l’esprit est que vous avez peut-être beaucoup de mucosités dans la gorge, qui elles aussi peuvent être dues à plusieurs choses, l’alimentation ou le climat par exemple. Dans ce cas, vous devez éviter de vous « racler » la gorge trop fort car cela irrite les cordes vocales qui se frottent à ce moment là et vous ne faites qu’entretenir le problème. Pour d’autres raisons, il me faudrait vraiment entendre votre voix pour vous donner un avis. Si vous avez une vidéo de vous où vous chantez, n’hésitez pas à m’en partager le lien ! En vous souhaitant tout le meilleur avec votre voix. Anita

Butoyi

16 juillet 2016 9 h 28 min Répondre

Bonjour? ANITA,
je suis un jeune poétique,slameur.. J’aimerais vous dire mes problèmes clairement quand je monte sur scène. Premièrement je ne suis pas sur de moi même, j’ai trop d’angoisse. Et aussi je peux pas terminer le slam sans bégayer, pourtant j’essayais de le mémoriser… Merci

    Anita Covelli

    18 juillet 2016 10 h 09 min

    Bonjour Hassan,

    Je comprends que vous êtes une personne sensible et émotive ! Le trac peut être lié à plusieurs facteurs, cités dans mon article, il est aussi en relation avec la confiance que l’on a en soi-même. Le plus important pour vous je pense est de slamer le plus possible sur scène, pour créer une certaine habitude et aisance. Également, de focaliser votre mental non pas sur ce que vont penser ceux qui vous écoutent, mais sur les émotions que vous leur transmettez, le plaisir que vous avez à partager ce moment avec eux. Bien entendu, la gestion de votre souffle est très importante aussi, le trac engendre souvent une hyper ventilation. Peur de manquer d’air, mais en fait c’est l’inverse qui se passe, on en prend trop, ce qui empêche le diaphragme de reprendre sa position haute à l’expiration et engendre des tensions inutiles dans toute la cage thoracique. Le sujet est vaste ! Bon courage et persévérez :-)

Corinne

15 août 2016 5 h 10 min Répondre

Bonjour Mme Covelli,

Je m’appelle Corinne, je n’ai aucune expérience en chant et pourtant pour le mariage de mon frère j’ai décidé de chanter « Amazing Grace » a capella à l’église lors de la bénédiction nuptiale. J’ai une prof de chant qui m’aide pour ce challenge. Tout se passe bien seulement je viens d’apprendre qu’il y aura 250 personnes présentes dans l’église !! Depuis je n’arrive plus à sortir de son et j’ai l’impression de ne plus connaître ma chanson. Le chant n’est pas inné chez moi… ce n’est pas comme le théâtre ou la danse hélas… En fait j’ai l’impression d’être à côté de moi quand je chante, de quitter ce corps et ne plus m’entendre…
J’ai lu vos conseils et ils me seront bien utile mais n’ai je pas mis la barre trop haute ? Le pire dans tout cela c’est que je suis réputée dans la famille pour chanter comme une casserole. Vous imaginez le degré de trac et pression…
Y a t-il d’autres conseils pour un cas si désespéré qu’est le mien ?
je vous remercie pour écoute !
Sincèrement,
Corinne

    Anita Covelli

    17 septembre 2016 9 h 32 min

    Bonjour Corinne, je répond à votre commentaire un peu tard. Le mariage de votre frère est certainement passé. Alors, avez-vous chanté Amazing Grace ?! Oui ce n’est pas une chanson facile en effet, il faut bien choisir la tonalité en fonction de votre tessiture. Quant à votre réputation, n’en tenez pas compte, le plus important est le plaisir que vous partagez dans votre chant. Et d’ailleurs, les réputations, ça se change, non ? :-)

Lugdivine

31 août 2016 16 h 14 min Répondre

Salut Anita,

Je vais prendre tes conseils très au sérieux car je commence déjà à m’angoisser. Je vais m’inscrire à un concours de chant pour la 1ère fois en octobre 2016. Je pars pas dans l’idée de gagner car je sais que des profs de chant s’y présentent aussi donc étant débutante, je ne me fais pas trop d’illusions ceci dit, j’aimerai arriver à passer l’épreuve du casting et aller en finale. Je le fais plus pour l’expérience et le fun que pour gagner.

Voila mon gros soucis, hormis le stress qui est quand même très important (psychologiquement j’arrive à me rendre malade physiquement, comment j’en sais rien et à gérer, c’est galère) c’est le choix des 2 chansons. J’ai une voix mezzo, du coup, un assez grand nombre de chansons correspondent assez bien à ma voix. Je chante sans grande difficulté (bonne prononciation et compréhension) en Français, Anglais et Italien (choix encore plus compliqué). Ma question est donc : COMMENT FAIRE SON CHOIX ?

Depuis mars 2016, j’ai fait de nombreux karaokés, scènes ouvertes, j’ai même chanté un titre le 15 août avec un orchestre connu et chaque fois je change de chansons, je ne fais jamais les mêmes car pas envie de lasser les gens, vu qu’on retrouve souvent les mêmes têtes dans ces soirées :)

Merci pour ton aide, faut que je me décide pour m’inscrire au plus tôt ;)

    Anita Covelli

    1 septembre 2016 14 h 40 min

    Bonjour Lugdivine, merci pour ton commentaire :-) Pour ton choix de chansons, tu dois avant tout te sentir parfaitement à l’aise avec la tonalité, c’est le premier critère. Ensuite ton interprétation doit correspondre à qui tu es. Si tu chantes super bien mais que tu chantes à la manière de l’interprète connu, ce n’est pas intéressant. Tu dois t’approprier la chanson ! Certaines voix ont aussi des « couleurs » qui collent mieux à certains styles que d’autres. Visiblement tu as déjà quelques atouts, pour le concours de chant je te conseille aussi de te renseigner sur les répertoires habituellement proposés par les autres candidats. Tu peux aussi faire quelques essais auprès de personnes mélomanes qui te diront sur quoi tu les fait vibrer :-). La technique est importante, mais la sensibilité, au moins tout autant. Tiens-nous au courant, et bonne chance ! (les profs de chant ne sont pas forcément les meilleurs chanteurs)

BORIS BOYA

9 septembre 2016 12 h 22 min Répondre

Merci infiniment pour cet enrichissant conseil. soyez béni !

Yanini Adelina

24 février 2017 9 h 38 min Répondre

Je viens de lire vos conseils, et merci. J’ai fais une répétition désastreuse hier…
Je dois chanter devant un public demain soir, et je suis malade d’angoisse, ce n’est pourtant pas la première fois. Mais je ne maîtrise pas les chansons à fond…et vous avez tout à fait raison quand vous dites qu’il faut bien choisir ses chansons…
Je vais prendre une aide homéopathique, répéter, répéter, faire une marche et je visualiserai que tout va bien se passer.

    Anita Covelli

    6 avril 2017 16 h 04 min

    Bonjour Adelina, alors, comment s’est passé votre représentation ? Je vous rassure, les répétitions désastreuses mènent souvent à des représentations superbes. !En tout cas, vous sembliez être décidée à bien vous préparer, c’est déjà un grand pas vers la réussite :-)

maamar

23 avril 2017 13 h 52 min Répondre

Très bons conseils
Merci

    Anita Covelli

    27 avril 2017 7 h 11 min

    Merci à vous d’avoir pour ce commentaire :-)

Rihame

26 avril 2017 14 h 43 min Répondre

Je ne veux pas être stressée avant le festival du 12 mai. Comment je dois faire ?

    Anita Covelli

    27 avril 2017 7 h 14 min

    Bonjour, je ne peux que vous conseiller de bien suivre mes conseils de préparation de vos chansons. Et si vous pouvez faire une bonne séance de sport quelques heures avant de monter sur scène, cela devrait faire tomber votre stress. Bonne chance et bon festival !

Monica Vez

3 mai 2017 19 h 02 min Répondre

Merci, je me sens rassurée. J’ai un concert dans quelques jours et comme je n’ai pas chanté en public depuis un petit moment, je me sens terriblement angoissée. La peur surtout d’oublier mes textes, mes paroles. Je les connais par cœur pourtant mais je me trompe en répétition rien qu’à l’idée du jour J. Mais me voilà presque rassurée. Je vais positiver, respirer et aller courir. Merci beaucoup.

Saryaa

4 juin 2017 13 h 41 min Répondre

Bonjour ! J’aime beaucoup chanter et je l’ai dit à mes amies qui m’ont donc forcer à chanter devant elles pour entendre ma voix . Elles l’ont beaucoup aimée et m’ont dit que dans mon établissement se trouvée une chorale (dans laquelle maintenant je fais partie depuis bientôt 1 mois) . Le 23 juin je vais chanter aux portes ouvertes en groupes et seule. Ce qui me fait le plus peur est que pour le moment mon trac est toujours présent. J’ai vraiment tout fait pour le faire partir, comme chanter devant les filles de ma chorale (ce qui m’a permis de ne plus être gênée quand je chante devant elles). J’ai chanté devant les gens de ma classe mais je dois vous avouer que leur commentaires n’ont fait que augmenter mon trac. La plupart avait aimé ma prestation mais quelques uns m’avait sorti des choses un peu vexantes comme « Arrête de chanter en classe » ou encore « Tu chante pas mieux que cette fille alors qu’elle ne chante même pas ». Le problème avec mon trac c’est que quand je chante, ma voix se casse et devient « toute blanche », ma respiration se compresse, mon cœur bat à mille à l’heure. J’ai soudainement envie de vomir et mon ventre se contracte automatiquement. Le problème est que j’arrive à chanter devant certaines personnes sans gêne et devant d’autres j’ai le trac . Pourriez vous m’aider s’il vous plait ?

    Anita Covelli

    10 juin 2017 11 h 17 min

    Bonjour, vous decrivez très bien les symptômes du trac. Le vôtre semble assez fort, c’est aussi le signe d’une grande sensibilité et c’est tout à votre honneur. Je comprends que vous êtes jeune et vous manquez encore de confiance en vous. Voici quelques conseils supplémentaires :
    Restez focalisée sur le bonheur que vous avez à chanter, sur le bien être que cela vous procure. Et surtout laissez tomber la peur que la prestation en public engendre. C’est seulement votre ego qui s’exprime à ce moment là, et pas la joie à chanter. Vous comprenez ? Donc quand ces pensées vous viennent, chassez les !
    Ne prenez pas personnellement ce que des camarades de classe, ou autres personnes, disent de vous ou de votre voix. C’est leur opinion, cela ne vous concerne pas.
    Cela me ferait plaisir de savoir comment s’est passé votre concert le 23 juin. Tenez moi au courant et bon courage !

King-black

10 juin 2017 1 h 19 min Répondre

Salut Anita
J’ai un concert demain alors j’ai toujours eu l’habitude d’avoir la bouche seche sur scène et ça me fait fuir la voix. C’est à cause du trac, j’étais a la recherche d’une solution mais dès que j’ai lu vos conseils, ça m’a donné l’envie d’essayer demain. Je vais boire quelques gorgées avant de monter sur scène.

    Anita Covelli

    10 juin 2017 11 h 01 min

    Bonjour merci pour ce commentaire. Je vous conseille de garder la bouteille d’eau sur scène et de ne pas hésiter à boire entre les chansons ! Bon concert ☺

Joanne Giusti

18 juin 2017 7 h 50 min Répondre

Bonjour, Je viens de lire tous les comm suite à votre article et ça fait « plaisir » de ne pas se sentir seule.. J’ai un groupe de jazz/soul/blues et pour le fun on a joué dans un magasin (où travaille deux des musiciens) car il y avait scène ouverte. C’était la 1ere fois que je chantais en public (j’ai 33 ans). J’ai toujours été une personne angoissée et je somatise bien évidemment par le serrage de gorge. J’ai d’abord chanté une première chanson face aux musiciens sans monter sur scène (il n’y avait quasi personne dans le magasin et les seules personnes présentes faisaient leurs emplettes)… Mais aucune projection dans la voix, aucun placement, la voix neutre sans nuances … Je suis quelqu’un de très perfectionniste et depuis un certain temps je suis beaucoup sur la technique vocale (je suis dans l’académie d’Allan Wright). Aux répétitions c’est pareil. J’ai la gorge serrée. Plus j’avance et moins j’ai de plaisir à chanter. Je suis également très dure avec moi même et n’échappe pas à mon propre jugement après chaque répet… et plus je multiplie les répets « foireuses » plus elles me font peur. C’est un cercle vicieux. J’aimerais tellement être plus courageuse et moins dans le jugement. Être plus douce avec moi même. J’ai tellement d’émotions à partager et tellement de frustrations accumulées face à ce mental plus fort que moi ! Pouvez vous m’aider ?

    Anita Covelli

    22 juin 2017 16 h 59 min

    Bonjour Joanne, je vous remercie pour ce commentaire, plein d’émotion. Je comprends votre désarroi. Comme vous le voyez, mon article suscite bien des réactions et je travaille actuellement sur la suite, en vidéo cette fois. C’est un sujet sensible sur lequel il y a tant à dire. Merci de patienter quelques jours et ma vidéo sera en ligne ! En attendant, je peux vous dire que vous êtes déjà courageuse, sinon vous auriez déjà laissé tomber, vous ne seriez pas non plus dans un atelier de chant :-) A très vite

louane

25 juin 2017 13 h 59 min Répondre

MERCI BEAUCOUP pour cet article (j’espère qu’il m’aidera…) ! Aujourd’hui c’était seulement la 2eme chanson en public que je chantais et que je jouais à la guitare devant un public! Je m’étais entrainée plein de fois la veille, m’imaginant mon public et en donnant de la voix (car le concert aller se passer sur une place d’un marcher avec beaucoup de bruit). Une fois arrivée à mon tour de chanter, je m’étais mis dans ma bulle et tout se passait très bien pour moi je me sentais bien. Je sentais que je chantais fort et tout et tout… Mes proches m’avaient filmée et une fois arrivée chez moi j’ai regardé la vidéo et on entendait une toute petite voix, on ne m’entendait quasiment pas chanter! Comment est ce possible que je sentais ma voix se projeter mais qu’en vérité personne n’entendait rien???

    Anita Covelli

    26 juin 2017 9 h 48 min

    Bonjour Louane, d’abord merci pour votre commentaire. Si on entendait peu votre voix sur l’enregistrement, c’est peut être tout simplement parce que le micro utilisé n’était pas assez puissant ?! Je vous conseille de vous enregistrer à nouveau, en concert ou en répétition, de bien placer l’appareil qui vous filme /enregistre proche de vous. Ensuite ce que vous ressentez et entendez au moment où vous chantez peut-être en effet bien différent de ce que le public, lui, entend. Vous vous entendez avec votre oreille interne, et lui vous entend « de l’extérieur ». Comme je l’ai déjà mentionné dans un précédent commentaire, je prépare un autre article /vidéo pour compléter cet article sur le trac. Bon courage et tenez-moi au courant ! amitié, Anita

Wy sing

21 juillet 2017 22 h 35 min Répondre

Bonjour tous le monde! Merci beaucoup pour vos conseils car j’avais vraiment besoin d’entendre cela. Je n’ai que 13 ans et je suis déjà très connu au Quebec mais je n’ai encore jamais fait de scène et pour tant j’ai sortie un album qui a cartonné ! Ma premier scène se fera en janvier 2018… en bref 1000 merci.
Au revoir.

    Anita Covelli

    7 août 2017 10 h 11 min

    13 ans et déjà un premier album, waouh félicitations ! Et bonne chance pour ta première scène :-) Merci à toi de visiter mon site.